Noël en novembre

Lecteurs, lectrices, mes amours...

Par L. L. de Mars

Lecteurs, lectrices, mes amours,

Il y a un an, on lançait une campagne d’abonnement : un succès. Dont on ne vous remerciera jamais assez. Mais ce ne sera qu’un souffle dans le froufrou obscur des brises déchaînées si vous ne renouvelez pas cette gentille caresse sur la tête du cabot rouge (vous noterez qu’on sait se faire lyrique quand il est question de pognon).

Parce qu’on ne peut clairement pas dire que la situation s’est arrangée sur le front social de la Macronie, même titubante. Les contrats aidés à destination du secteur associatif ont subi une nouvelle coupe sévère à la rentrée, tandis que des nuages noirs s’amoncellent au-dessus de la tête des chômeurs et chômeuses, des retraité.e.s et de tous ceux et toutes celles « qui ne sont rien ». Et nous, ambitieux qu’on est, on voudrait continuer à financer les trois postes qu’on est parvenu à sauvegarder, essentiels à la qualité du journal que vous avez entre les mains. Et ça, on ne pourra le faire que si vous vous (ré)abonnez. Voire : si vous abonnez des proches (grand-reum, garagiste, frangin.e, garde-chasse, chargé.e de com’, qui vous voulez, on n’est pas bégueules).

Alors hop, on arrête de se lamenter sur l’hiver qui arrive, et on reprend une bonne lampée bien rouge de bouillante critique sociale.

Votre dévoué,
Chien rouge

PS : toutes les infos pour s’abonner, c’est @|LIEN1798ac2|W2ljaS0+NF0=|@ ;-)

Facebook  Twitter  Mastodon  Email   Imprimer
Écrire un commentaire
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.